13 - Val Zimmerman et miel pagès

Par l'ombre de Val Zimmerman

Ce dessin a été fait dans un carnet A5 sur une double page, papier 90g, au stylo pointe fine encre de chine et stylo comme une plume souple rempli d'encre. Puis scanné, pour donner une comme une bd graphique de deux pages

Par l'ombre de Miel Pagès

je t’écris depuis l’os froid du carrelage

(suis rentrée à l’intérieur de moi
comme un ver à l’intérieur d’une pomme
au chaud
c’est-à-dire à l’abri du gel)

quelque chose me rend indistincte
mais ce n’est pas moi
quelque chose ou quelqu’un
brouille les lignes
monade mienne

quand je pleure les yeux fermés
je vois
des visages dans des visages dans des visages dans des visages

je m’assoupis de bleu nuit délavé
bras
aiguilles profondes

étrange cadence quand le sang se frappe aux portes fermées

tu remues ta langue
tu tournes le couteau

les deux dans ma plaie
l’un dans l’amour
je ne sais plus lequel

dans mes rêves
je prends les fantômes par les cornes
pour survoler les rues assoiffées de passants

dans mes rêves
je t’envoie des données gps
pour que nos mains puissent se toucher


au réveil le téléphone sur l’oreiller
me crache une vérité vertigineuse

la ville ne peut rentrer que par mon petit doigt
je ne lui accorde pas
je ne lui accorde rien

je te parle par l’envers de ma bouche
sa dérobée

où sont les mains
qui avaient promis de venir me chercher
en rappel
où sont les mains qui
où sont
qui

(je mange ce qu’il reste des pépins
aux quatre coins de moi)

je te lèvres tant que je peux
l’écran froid me fait glisser au fond du lit
silence

le silence lèche la chambre

tout est sel
contre mon corps

je suis encombrée
de plaies
ivresses
plomb

tout est sel
contre ma bouche

j’attends sous l’évier qui fuit
goutte à goutte précis
me limant
peu à peu

tout est sel
contre mes yeux

contre
contre
contre

qui

vibre
pur
vibre
fort
oiseaux lâchés
dans les yeux
lâchés
des couteaux affûtés
des oiseaux affûtés
dans les yeux
vibre
lâche

lever du jour
bang bang
épicerie
bang bang
café
bang bang
coucher de soleil
bang bang

caresse des lèvres contre la chaleur d’une flamme
feu

LogoGrand.png

lesamisdmamere@gmail.be

Little House

12 rue Léon Cuissez 

1050 Bruxelles

Un projet mené par :

Diana De Crop - diana.decrop@icloud.com

              +32 476 41 00 24

France Carp - francecarp@gmail.com

             +33 670 58 35 73

Roland Dewulf - rlddwf@gmail.com

Nous remercions chaleureusement l'Ecole de communication ECS Bruxelles pour son soutien et le professionalisme de Nicolas Mees

©2020 Site Web créé par Nicolas Mees